Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix « STEP »

- Montant total du Don: USD 134 millions
- Date d’approbation : 27 Février 2014
- Date d'entrée en vigueur: 03 avril 2014
- Date de clôture: 30 juin 2018
- Agence d’exécution : Fonds Social de la République Démocratique du Congo (FSRDC)
- Coordonnateur du projet: Ruphin Bo-ElONGO KIMUEMUE
- Chargée du Projet Banque Mondiale: Maurizia TOVO
- Zones d'intervention: Les Provinces du Sud et Nord-Kivu, de l'Ituri, de Bas-Uélé et Haut-élé de la Tshopo et deTanganyka

Le projet a pour objectif d’améliorer l’accès aux infrastructures socio-économiques et aux moyens de subsistance des communautés vulnérables des provinces situées à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Composantes du projet:

Composante 1 : Appui aux communautés (33 millions USD)

Cette composante finance la fourniture d’un soutien aux bénéficiaires (sous forme, entre autres, d’information, de consultations, d’activités de préparation, de formation, d’infrastructures communautaires, d’analyse de sensibilité aux conflits, d’activités de médiation, de formation et d’appui en gestion des conflits, d’assistance technique et de supervision) pour renforcer la résilience des communautés dans les provinces situées à l’Est de la République Démocratique du Congo, par le biais de sous-projets communautaires à caractère participatif.

Composante 2 : Moyens de subsistance et création d’emplois (33 millions USD)

Cette composante est axée sur la fourniture d’un appui aux bénéficiaires pour promouvoir la création d’emplois grâce à :
a. Un programme de travaux publics à haute intensité de main d’œuvre (19 millions USD), y compris un programme de formation et d’épargne, axé, entre autres, sur des travaux de réhabilitation des routes, de reboisement, de protection des sols et de conservation des ressources en eau, de gestion des déchets solides et de maintenance/réhabilitation/construction de structures de drainage agricole et,
b. Des sous-projets de chaînes de valeur agricoles (12 millions USD) pour accroître la sécurité alimentaire et les revenus des ménages agricoles en s’attaquant aux obstacles tout au long des chaînes de valeur sélectionnée (productivité au niveau des fermes, manutention, stockage et transformation
des produits agricoles), organisation et renforcement des capacités des groupes d’agriculteurs et/ou des coopératives, fourniture de formation et de service de vulgarisation agricole, mise en place et gestion d’installations améliorées de stockage et de transformation des produits agricoles et de petites centrales hydroélectriques pour alimenter les équipements d’irrigation et de transformation agricole, entre autres.

Composante 3 : Renforcement des capacités (18,0 millions USD)

Cette composante apporte un appui aux parties prenantes et à la gestion de Projet pour :
a. Renforcer les capacités, entre autres, dans les domaines suivants : la gouvernance, les questions liées aux infrastructures, la création d’emplois, la résolution des conflits et le genre ; ceci en faveur de tous les partenaires du Projet y compris les autorités locales, les acteurs publics et privés au niveau provincial et au niveau local, et les institutions de micro finance.
b. Assurer un déroulement efficace, efficient, transparent et responsable du Projet grâce à l’octroi de fournitures et des services de consultants, à la réalisation d’audits, à des activités de formation ;
c. Assurer le financement des charges d’exploitation relatives à la coordination, l’exécution, la gestion au suivi et à l’évaluation du Projet.

© 2016 Fonds Social de la RDC. Le contenu de ce site ne peut être reproduit sans autorisation | Conception par fl-digital.