Encore des THIMO sociaux à Butembo, « kazi ni kazi »

Deux sous projets de la phase d’urgence des Travaux à Haute Intensité de la main d’œuvre (THIMO) sont  de nouveau effectifs dans la ville de Butembo.  Leur lancement a eu lieu le samedi 18 mai 2019, à l’esplanade du rond-point Alpa job, par Mr Kambale Mbayi ThoyaBovick, bourgoumestre la commune de Mususa, représentant du Maire de la ville de Butembo,  empêché.

Cette phase d’urgence des  THIMO a pour objectif  principal d’offrir l’opportunité de travail  temporaire à la population de cette ville où sévit avec une ampleur inquiétante la maladie à virus Ebola, dans le but ultime de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population désœuvrée  et   exposée à des manipulations négatives de nature à résister aux actions positives  des équipes de riposte contre cette maladie.

Habillés en salopette orange, bottine bleu au pied, gans rouges en main et cache poussière bleu blanc au nez, les 450 bénéficiaires« Tous-Travaux », toutes catégories  confondues (femmes,  ex combattants, déplacés internes, peuples Autochtones, victimes des violences sexuelles)sont tous pimpants neufs et joyeux dans leurs tenues de travail, esquissant par moment, quelques pas de danse et criant tous « kazi ni kazi », c’est-à-dire, « le travail, c’est le travail », « le travail donne de l’espoir »

Pendant  40 jours, les 450 candidats vont réhabiliter  par gravillonnage et faire le reboisement des tronçons routiers  Rond-point Simba, jusqu’à l’Ecole Primaire (EP) Bulengera ainsi que l’axe du rond-point Alpa job jusqu’au rond-point du congrès à Butembo. Cette phase d’urgence qui s’ajoute à plusieurs autres réalisations  du FSRDC dans la ville de Butembo,  s’inscrit dans le cadre de la mise  œuvre du projet pour la Stabilisation de l’Est de  la RDC pour la Paix (STEP), qu’implémente le FSRDC, avec l’appui financier de la Banque Mondiale.

© 2016 Fonds Social de la RDC. Le contenu de ce site ne peut être reproduit sans autorisation | Conception par fl-digital.