PRSMVE : Le fonds Social crée près de 12.300 emplois temporaires

A LA UNE Antenne du Nord-Kivu 0 vues

Financé par la Banque Mondiale, le projet « Réponse Social à la crise de la Maladie à Virus Ebola (PRSMVE) », a pour objectif de donner de l’emploi temporaire aux populations vulnérables, par l’approche/Méthode HIMO (Haute Intensité de Main d’Œuvre), et ce, en vue de préserver tant soit peu la population de la zone affectée de l’impact de la crise sociale consécutive non seulement à la maladie à virus Ebola,

images PRSMVE : Le fonds Social crée près de 12.300  emplois temporaires


mais également par l’insécurité et instabilité subséquente, due à la présence des multiples groupes armés dans la contrée.

 Le premier financement de l’année 2019 d’une enveloppe de 3 millions  de dollars américains a ciblé deux provinces, le Nord- Kivu et l’Ituri.

Les zones  ciblées dans ce projet par le Fonds Social font partie de 29 zones de santé qui constituent l’épicentre de l’épidémie à Virus Ebola dont 9 en province de l’Ituri, 19 au Nord-Kivu et 1 au Sud –Kivu.

 Jusqu’au 15 septembre 2019,  un document public de l’Unicef  avait renseigné 3.131 cas de la Maladie  à Virus Ebola (MVE).  Selon  le site web de l’OMS, 3.416 cas de MVE avaient été notifiés jusqu’au 21 Janvier 2020, soit 3.297 cas confirmés et 199 cas probables. 

C’est dans cette optique  que le FSRDC y apporte sa contribution en donnant du travail temporaire  aux populations vulnérables, afin de relever ces dernières de la crise que laisse derrière cette épidémie. Pour le Fonds social de la RDC,   le meilleur moyen de susciter de l’espoir à ces populations meurtries est de promouvoir des emplois temporaires  en leur faveur, afin de booster leur autonomisation.  

12.282 emplois  temporaires créés

Le projet PRSMVE a profité à 12.282, soit près de 12.300 bénéficiaires tout- travaux, pour toutes les cinq zones de santés ciblées en l’année 2019. Il s’agit de  6.822 pour la province de Nord Kivu  (2.500 bénéficiaires pour la phase pilote à Butembo,  1817 bénéficiaires à Béni, 588 à Kalunguta et 1917 à Lubero).  A Bunia, dans la province de l’Ituri, ils étaient au nombre de 5.775 bénéficiaires dont 3.854 à la première phase et 1.921 à la deuxième phase.

Ces bénéficiaires  ont travaillé pendant 40 jours, avec la rémunération de 3 dollars par jour.   Le lancement des travaux  dans ces zones cibles se fait  de façon progressive en tenant compte des réalités de chaque site. 

Type des travaux

 Quant au type des travaux exécutés, les bénéficiaires sont soumis à des Travaux de réhabilitation et gravillonnage des tronçons routiers, de balayage, de reprofilage, de curage des caniveaux ainsi que  les travaux de reboisement.

Notons qu’avec le financement additionnel d’une enveloppe de 50.millions USD de la Banque Mondiale, le FSRDC vise à atteindre 100 mille bénéficiaires dans 29 zones de santé affectées par l’épidémie de la MVE, entre 2020-2021.

 

Mireille Ngwamba

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Faites-vous enregistrer à notre lettre d'information (NEWSLETTER), et recevez en continu l'actualité autour du FSRDC

NEWSLETTER

Le FSRDC tiens à vous informer des réalisations quotidiennes en faveur du développement de la RD Congo

A la recherche d'un emploi ? Consultez nos Offres d'emplois

Veuillez entrer vos coordonnées pour que votre avis soit proposé au grand public du Fonds Social de la RDC