aucune offre active

ARCHIVES

LES OFFRES D'EMPLOIS

Villes ou Province de Travail

Dead-Line

2020-03-05

Contacts



IDENTIFICATION DES CABINETS POUR LA REALISATION DE L'AUDIT FINANCIER ET COMPTABLE EXTERNE DE L’AVANCE PREPARATOIRE DU PROJET D’INCLUSION PRODUCTIVE –« PPA –PIP »

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

IDENTIFICATION  DES CABINETS POUR LA REALISATION DE L'AUDIT FINANCIER ET COMPTABLE EXTERNE DE L’AVANCE PREPARATOIRE DU PROJET D’INCLUSION PRODUCTIVE –«  PPA –PIP »

 

N° avis                            : 001/FSRDC/PPA-PIP/CG/02/2020
Pays                                : République Démocratique du Congo
Source de financement : Banque Mondiale Don IDA N° V2060-ZR
Date de publication       : 21 février 2020
Date de clôture              : 05 mars 2020
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

I. CONTEXTE

Malgré son extraordinaire richesse en ressources naturelles et son potentiel de développement, la République Démocratique du Congo (RDC) est l’un des pays les plus pauvres du monde.

 

La forte croissance enregistrée entre 2005-2015 s’est révélée peu inclusive et le contexte social en RDC se caractérise par une forte prévalence de la pauvreté, dans la mesure où près de 50 millions d’habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté. Selon l’enquête 1-2-3, entre 2005 et 2012, la pauvreté a diminué dans l’ensemble du pays passant de 71,3% à 63,4%. Cependant, la situation de certains groupes vulnérables (orphelins et enfants de la rue, personnes handicapées, filles-mères, etc.) reste préoccupante. En 2016, le PIB par habitant était de 444 $US, soit près d’un quart de la moyenne pour l’Afrique subsaharienne. Plus de la moitié des ménages traversent des périodes d’insécurité alimentaire, il s’observe une insécurité sévère sur 7,5 millions de personnes et près de 43% des enfants souffrent de malnutrition chronique, dont environ la moitié (23%) sous une forme sévère. D’autres effets tels, le faible développement de la petite enfance, le bas niveau de scolarité des enfants, le niveau élevé de morbidité et la perte des revenus des parents accentuent la diminution de la productivité nationale.

 

Le taux de pauvreté enregistré dans certaines provinces est supérieur à la moyenne nationale (entre 88% et 96%). L’accès aux services sociaux de base reste inégal, ce qui exacerbe les clivages entre les milieux ruraux et urbains, et l’exclusion de larges couches de l’ensemble de la société.

 

Pour faire face à ces défis considérables, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a sollicité et obtenu de la Banque mondiale des ressources pour le financement du Projet d’Inclusion Productive à hauteur d’un montant de 200 millions de dollars américains et dont l’Accord de Financement D3580 a été signé le 21 septembre 2018.

 

Afin d’assurer une préparation pour une mise en œuvre efficace  du Projet, le Gouvernement avait sollicité de l’IDA, une avance préparatoire de 4,1 millions de dollars américains, mise en place par la signature, le 17 juillet 2018, de l’Accord d’avance PPA N°IDA V2060-ZR dont les activités retenues pour la préparation sont reprises à l’annexe à l’Accord PPA, article II, paragraphe 2.01 et portaient notamment sur : (i) le recrutement du personnel, (ii) l’acquisition des équipements, (iii) la préparation des documents du Projet et (iv) plusieurs autres activités dont le recrutement des contractants pour des prestations spécifiques.

 

Pour pouvoir soutenir les efforts de la communauté internationale face à la Maladie à Virus EBOLA (la 10eme épidémie de MVE) à l’Est de la RDC, déclarée comme une « urgence de santé publique de portée internationale » par l’Organisation Mondiale de la Santé, le 17 juillet 2019, la Banque mondiale a décidé d’intégrer cette réponse dans le cadre des activités du PPA du PIP, pour une enveloppe de 3 millions de dollars destinés à réaliser les travaux publics en HIMO dans trois zones de santé (Bunia, Beni et Lubero) et toucher au moins 3.000 bénéficiaires supplémentaires aux intervention du Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix « STEP », financé par la Banque mondiale et sous gestion du FSRDC.

Dans ce cadre, la lettre d’amendement de l’Accord d’avance PPA V2060-ZR a été signée le 10 juillet 2019 pour consacrer le changement dans les activités préparatoires du PIP.

 

La réponse à la MVE visait à briser la résistance communautaire à la riposte à la MVE, à

 soutenir l’économie locale, à renforcer la capacité de résilience des populations touchées et  à juguler la propagation du virus mortel.

 

A la suite des défis d’ordre institutionnel liés notamment aux changements institutionnels en RDC et aux arrangements institutionnels de mise en œuvre ainsi qu’au changement de stratégie d’intervention de la Banque mondiale, les conditions de mise en vigueur de l’Accord de Financement du Projet PIP n’ayant pas été rencontrées, le Gouvernement de la République a sollicité (le 26/9/2019) et obtenu de l’IDA l’annulation de l’Accord de Financement et l’affectation des ressources de cet Accord au Financement additionnel du Projet STEP « STEP-FA ».

 

Aussi, pour permettre une préparation efficace du STEP-FA, le Gouvernement a sollicité (le 10 décembre 2019) et obtenu de l’IDA le financement des activités préparatoires du STEP-FA pour une enveloppe de 550.000 dollars américains dans le cadre de l’Accord PPA-PIP et en conséquence, le report de la date de clôture de l’Accord PPA du PIP jusqu’à la mise en vigueur du Financement additionnel du STEP, projetée en fin juin 2020.

 

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet, Il est prévu le recrutement d’un Consultant pour la réalisation de l’audit financier et comptable des comptes du Projet. L’intervention de l’auditeur couvrira la période du 1er octobre 2018 au 31 décembre 2019

 

2. OBJECTIF DE L’AUDIT

L‘objectif de l’audit financier et comptable est d’exprimer une opinion professionnelle et indépendante sur les états financiers y compris le compte désigné et les relevés des dépenses du PPA du PIP,    et de s’assurer que les ressources mises à la disposition du FSRDC dans le cadre de cet Accord sont utilisées aux fins pour lesquelles elles ont été octroyées.

Pour ce faire,  le  Fonds social de la RDC, se propose de recourir aux  Cabinets/firmes spécialisées pour la  réalisation de cet audit.

II. OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D'INTERET

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d'identifier des Cabinets d'audit (Nationales ou internationales) répondant au profil exigé et devant participer à la consultation qui  débouchera à la sélection d'un Consultant/firme chargé de la   conduite des activités d'audit. L’audit du Projet sera réalisé en conformité aux normes internationales d’audit (ISA) édictées par l’IFAC et inclura les tests et les procédures d’audit ainsi que les vérifications que l’auditeur jugera nécessaires au regard des circonstances.

III. PROFIL DU CONSULTANT-FIRME

Le Consultant doit être soit un Cabinet d’Audit et d’Expertise Comptable de réputation internationale, faisant profession habituelle de réviser les comptes, régulièrement inscrit au Tableau d’un Ordre des Experts- Comptables reconnu au plan international par l’IFAC ou la FIDEF et ayant une expérience confirmée en audit financier des comptes des projets de développement, notamment les projets financés par les Bailleurs de fonds internationaux.

Une expérience d’au moins cinq (5) missions en audit des projets de développement financés par la Banque mondiale est exigée du cabinet.

 

·       Le personnel clé de la mission devra comporter au moins Un Expert-Comptable Diplômé inscrit à un ordre professionnel comptable reconnu par l’IFAC. Cet expert est l’Associé du cabinet et sera signataire du rapport d’audit. Il doit disposer d’une expérience de 10 ans minimum dans l’audit ;

·       Un Chef de mission ayant au moins un diplôme de niveau Bac + 5 ou plus en audit et comptabilité, et justifiant d’une expérience de dix (10) ans au moins d’audit financier et ayant une bonne connaissance des procédures de gestion fiduciaire et audits des projets financés par la Banque Mondiale, 

·       Un auditeur senior ayant un diplôme de niveau de licence (Bac +5) au moins en comptabilité ou équivalent, disposant d’au moins 5 ans d’expérience en audit financier et comptable donc 3 ans en audit des projets financés par la Banque mondiale ou d’autre Bailleurs de fonds internationaux

 

La présence d’un Spécialiste en passation de marchés de niveau (BAC+ 5) et ayant une bonne connaissance des procédures de passation de marchés de l’IDA serait un plus.

IV. COMPOSITION DU DOSSIER

Le dossier à soumettre devra comprendre notamment les éléments ci-après :

  • Une note de présentation du Cabinet d'audit ;
  • Résumé  des expériences avérées dans la conduite d’activités similaires à la mission des présents Termes de références.
  • Les copies de contrats des expériences renseignées 
  • La copie de l’agreement à l’Ordre des Experts- Comptables reconnu au plan international par l’IFAC ou la FIDEF;

 

V. DURÉE DE LA MISSION

La mission de l’auditeur débutera le plutôt que possible ou en mai 2020 au plus tard et sera réalisée dans un délai maximum ne dépensant pas 20 jours calendrier.

Les termes de références liés à cette mission sont disponibles sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus aux adresses du Fonds Social de la RDC reprises ci-dessous:

  • Coordination Générale du Fonds Social de la RDC : Sise au n°11, Avenue Colonel Lukusa ; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa / Gombe ;
  • Antennes Provinciales :

·       Sud-Kivu : Sise au n°20, croisement des avenues du Lac et Kasa-vubu à Bukavu ;

·       Nord-Kivu : Avenue les Tulipiers n°105/22 quartier les Volcans/Goma

·       TSHOPO : Boulevard LUMUMBA n°55 commune de Makiso

·       ITURI : Quartier NGEVI N°008/S avenue IRUMU

·       TANGANYIKA : avenue Mahito Quartier Katiki, Colline d’Etat, ville de Kalemie, Tanganyika

 

Le Fonds Social de la RDC invite les  Cabinets intéressés à manifester leur intérêt en prenant soin de spécifier clairement le Numéro de l'AMI.

 

Les Cabinets peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs compétences respectives sous forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous-traitant

.
La méthode de Sélection de ce cabinet, sera celle de la sélection au « moindre coût» (SMC) telle que décrite dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI), édition de juillet 2016, révisée en novembre 2017 et août 2018 ».Les dossiers de candidature sont à déposer à la Coordination Générale du Fonds Social de la RDC  Sise au n°11, Avenue Colonel Lukusa ; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa / Gombe, Courriel :
fondsocialrdc@fondsocial.cd et fondsocialrdc@yahoo.fr ; au plus tard le 05 mars 2020, à 15 heures locales.

Les manifestations d'intérêt seront adressées à :

Monsieur le Coordonnateur Général du Fonds Social de la 
République Démocratique du Congo
Coordination Générale du FSRDC
    

Fait à Kinshasa, le 20 février 2020


Ruphin  BO-ELONGO KIMUEMUE

RECRUTEMENT D’UNE ONG POUR LA PRISE EN CHARGE HOLISTIQUE DES SURVIVANTS DE VBG DE LA COMPOSANTE 1 DU PROJET DANS LA PROVINCE DU MANIEMA

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

PROJET DE PREVENTION ET REPONSE AUX VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE EN RDC

 « PRVBG »

 

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

RECRUTEMENT D’UNE ONG POUR LA PRISE EN CHARGE HOLISTIQUE DES SURVIVANTS DE VBG DE LA COMPOSANTE 1 DU PROJET DANS LA PROVINCE DU MANIEMA

N° avis:

AMI/18/FSRDC/PRVBG/02/2020

Pays :

République Démocratique du Congo

Date de publication:

05 Février 2020

Date de clôture:

19 Février 2020

 

I.       CONTEXTE

 

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et la Banque Mondiale ont convenu de la mise en œuvre du Projet de Prévention et de Réponse aux Violences Basées sur le Genre (VBG). La mise en œuvre du projet s’étalera sur cinq ans et les présents Termes de Référence (TdR) sont relatifs à la période allant du 1er Juillet 2020 au 30 Juin 2022, et concernent spécifiquement la Province du Maniema.

 

Les objectifs du projet sont d’améliorer, dans les zones de santé ciblées : (i) la participation à des programmes de prévention des VBG et (ii) l’utilisation des services multisectoriels de réponse de la part des survivantes de VBG ; et (iii) dans l’éventualité d’une crise ou urgence éligible, apporter un appui immédiat et une réponse effective à ladite crise ou urgence.

 

Le Projet est constitué de quatre composantes : (i) Composante 1 : Prévention des violences basées sur le genre et soutien intégré aux survivantes au niveau communautaire ; (ii) Composante 2 : Réponse à la violence basée sur le genre ; (iii) Composante 3 : Soutien à l’élaboration des politiques, à la gestion de projet et au suivi et à l’évaluation ; et (iv) Composante 4 : Intervention d’urgence.

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, le FSRDC a l’intention d’utiliser une partie de ce financement pour les paiements de services du consultant chargé d’assurer la mise en œuvre des activités de prise en charge holistique en faveur des survivants des violences basées sur le genre (VBG) y compris à travers l'assistance technique, formation et suivi des dynamiques communautaires locales

II.     OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D'INTERET  

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d'identifier une Organisation Non Gouvernementale (ou Consortium d’ONG) spécialisée dans la prise en charge holistique des survivants des violences basées sur le genre et la prévention des violences au niveau communautaire.

III.   PROFIL DU CONSULTANT

L’Organisation intéressée doit remplir les conditions suivantes :

 

-            Avoir au moins 8 ans d’expérience pertinente et similaire dans le domaine de VBG et autonomisation des femmes ;

-            L’expérience de travail dans la lutte contre les VBG dans les zones du Projet (Nord Kivu, Sud Kivu, Maniema et Tanganyika) constitue un avantage ;

-            L’expérience dans le renforcement des capacités des partenaires locaux dans la prise en charge des survivants des VBG constitue un avantage, et notamment dans tous les domaines suivants : (a) Mobilisation communautaire et promotion du changement des comportements ; (b) Formation transformatrice sur le genre ; (c) Soutien aux organisations communautaires de base (OCB) et aménagement des espaces sûrs pour les femmes et les filles ; (d) Gestion des cas, soutien psychosocial et psychologique ; et (e) Assistance juridique et judiciaire.

-            Expérience dans la collecte de données éthique sur la prise en charge des survivants des VBG ;

-            Expérience dans le renforcement des capacités organisationnelles des partenaires locaux, y compris la gestion des ressources humaines, la planification, la gestion logistique et financière, la levée de fonds et la rédaction de propositions et rapports constitue un avantage ;

-            Avoir un code de bonne conduite et une claire politique interne visant la prévention et la réponse du harcèlement, de l’exploitation et de l’abus sexuel, y compris un plan régulier de formation de staffs ;

-            Expérience dans le renforcement des systèmes locaux de redevabilité, y compris la formation des partenaires sur la prévention de l’exploitation et abus sexuel et du harcèlement constitue un avantage ;

-            Disposer des ressources matérielles et humaines nécessaires pour l'accomplissement de la mission dont une équipe Projet constituée des personnes avec des qualifications et expériences suffisantes conformément aux termes de référence ;

-            Tenir une comptabilité et avoir réalisé les deux dernières années au moins un audit financier par des cabinets d'audit reconnus et réputés ;

-            Fournir la preuve d’une bonne mise en œuvre de projets financés par les bailleurs de fonds internationaux constitue un avantage ;

-            Avoir gérer des programmes similaires pour un montant approximatif de US$2 million constitue un avantage  

 

Les termes de références y relatifs sont disponibles sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus à l’adresse du Fonds Social de la RDC reprise ci-dessous à Kinshasa.

Le Consultant sera sélectionné selon la méthode de Sélection Fondée sur la Qualité et le Cout telle que définie dans les Directives de « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI), édition de juillet 2016, révisée en novembre 2017 et août 2018 ».

 

Le Fonds Social de la RDC invite les candidats intéressés à manifester leur intérêt en indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les prestations requises et justifier de l’expérience et des connaissances avérées dans le domaine concerné.

Le dossier de candidature comprendra les éléments suivants :

(i)     Une lettre de manifestation d’intérêt ;

(ii)    Résumé des expériences avérées déclinant les approches de base utilisées dans la conduite d’activités similaires à la mission des présents TdR et les résultats obtenus, sources et montants des financements, (contacts des personnes qui peuvent corroborer les informations données y compris des bailleurs éventuels) ;

(iii)  Certificat de bonne fin de mission délivré par un bailleur de fonds pour chacune des expériences renseignées ou copie des contrats ;

(iv)  Le dernier rapport d’audit financier.

IV.    ADRESSES.

Adressez le courrier à : Monsieur le Coordonnateur Général du Fonds Social de la RDC « FSRDC » à l’adresse ci-dessous au plus tard le 19 Février 2020 à 16H00, heure locale. Le dossier déposé en dehors de l’adresse indiquée ne sera pas prise en compte.

 

VILLE

Adresse

Kinshasa

n°11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe

République Démocratique du Congo

Tél : +243 999 305 148

E-mail: recrutement@fondsocial.cd

Fait à Kinshasa, le 04 Février 2020

Ruphin BO-ELONGO KIMUEMUE

Coordonnateur Général

Villes ou Province de Travail

Maniema

Dead-Line

2020-02-19

RECRUTEMENT D’UN CABINET POUR L’AUDIT FINANCIER EXTERNE DU PROJET DE PREVENTION ET DE REPONSE AUX VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

PROJET DE PREVENTION ET REPONSE AUX VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE.

 « PRVBG »

 

AVIS A MANIFESTATION INTERET

RECRUTEMENT D’UN CABINET POUR L’AUDIT FINANCIER EXTERNE DU PROJET DE PREVENTION ET DE REPONSE AUX VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE

N° avis:

AMI/17/FSRDC/PRVBG/01/2020

Pays :

République Démocratique du Congo

Date de publication:

28 Janvier 2020

Date de clôture:

11 Février 2020

I.       CONTEXTE

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et la Banque Mondiale ont convenu de la mise en œuvre du Projet de Prévention et de Réponse aux Violences Basées sur le Genre (PRVBG) en RDC. La mise en œuvre du projet s’étalera sur cinq ans dans quatre (4) provinces dont le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Maniema et le Tanganyika.

Les objectifs du projet sont d’améliorer, dans les zones de santé ciblées : (i) la participation à des programmes de prévention des VBG et (ii) l’utilisation des services multisectoriels de réponse de la part des survivantes de VBG ; et (iii) dans l’éventualité d’une crise ou urgence éligible, apporter un appui immédiat et une réponse effective à ladite crise ou urgence.

Le Projet est constitué de quatre composantes : (i) Composante 1 : Prévention des violences basées sur le genre et soutien intégré aux survivantes au niveau communautaire ; (ii) Composante 2 : Réponse à la violence basée sur le genre ; (iii) Composante 3 : Soutien à l’élaboration des politiques, à la gestion de projet et au suivi et à l’évaluation ; et (iv) Composante 4 : Intervention d’urgence.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, le FSRDC a l’intention d’utiliser une partie de ce financement pour les paiements de services d’un cabinet chargé de réaliser l’audit financier externe du Projet.

II.     OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D'INTERET  

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d'identifier un cabinet d’audit financier qui sera chargé d’exprimer une opinion professionnelle indépendante sur les états financiers y compris les comptes désignés et les relevés des dépenses du Projet par source de financement, à la fin de chaque exercice comptable tel que mentionné ci-dessus et de s’assurer que les ressources mises à la disposition du FSRDC pour le Projet sont utilisées aux fins pour lesquelles elles ont été octroyées en vue de l’atteinte de l’objectif de développement du Projet.

III.    PROFIL DU CONSULTANT

Le Consultant doit être un Cabinet d’Audit et d’Expertise Comptable de réputation internationale, faisant profession habituelle de réviser les comptes, régulièrement inscrit au Tableau d’un Ordre des Experts-Comptables reconnu au plan international par l’IFAC ou la FIDEF et ayant une expérience confirmée en audit financier des comptes des projets de développement, notamment les projets financés par les Bailleurs de fonds internationaux.

 

Le personnel clé de la mission devra comporter au moins (i) un Expert-comptable diplômé justifiant d’au moins 10 ans d’expérience d’audit financier et ayant une bonne connaissance des procédures de gestion fiduciaire et audits des projets Banque Mondiale, (ii) un expert-senior responsable du contrôle de l’exercice justifiant d’une expérience d’au moins 7 ans en audit et contrôle des dépenses et (iii) un Chef de mission ayant au moins un diplôme de niveau de licence (BAC + 5 ou plus) en audit, comptabilité et justifiant d’une expérience de 5 ans au moins d’audit financier, (iv) La présence d’un Spécialiste en passation de marchés de niveau de licence (BAC+ 5) avec une expérience avérée à un poste de passation des marchés dans un projet financé par un bailleur des fonds international ou dans le secteur public ou privé. L’expérience en passation des marchés dans un Projet sur financement Banque Mondiale/Banque Africaine de Développement serait un plus.

 

Les termes de références y relatifs sont disponibles ici sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus à l’adresse du Fonds Social de la RDC reprise ci-dessous à Kinshasa.

Le Consultant sera sélectionné selon la méthode de Sélection Fondée sur la Qualité et le Cout telle que définie dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI), édition de juillet 2016, révisée en novembre 2017 et août 2018 ».


Le Fonds Social de la RDC invite les candidats intéressés à manifester leur intérêt en indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les prestations requises et justifier de l’expérience et des connaissances avérées dans le domaine concerné.

Le dossier de candidature comprendra les éléments suivants :

(i)        Une lettre de manifestation d’intérêt ;

(ii)      Résumé des expériences avérées dans la conduite des activités similaires à la mission ;

(iii)     Les copies de contrats des expériences renseignées 

(iv)    Le copie de l’agreement à l’Ordre des Experts- Comptables reconnu au plan international par l’IFAC ou la FIDEF ;

IV.    ADRESSES.

Adressez le courrier à : Monsieur le Coordonnateur Général du Fonds Social de la RDC « FSRDC » à l’adresse ci-dessous au plus tard le 11 Février 2020 à 16H00, heure locale.


 

VILLE

Adresse

Kinshasa

n°11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe

République Démocratique du Congo

Tél : +243 999 305 148

E-mail: recrutement@fondsocial.cd

 

Fait à Kinshasa, le 27 Janvier 2020

Ruphin BO-ELONGO KIMUEMUE

Coordonnateur Général

Villes ou Province de Travail

RDC

Dead-Line

2020-02-11

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AUX POSTES DU PERSONNEL DEDIES AU PROJET PRSMVE (5 postes)

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Projet de Réponse Sociale à la Crise de la Maladie à Virus Ebola « PRSMVE » - CERC PEQPESU

AVIS A MANIFESTATION INTERET

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AUX POSTES DU PERSONNEL DEDIES AU PROJET PRSMVE.

 

N° avis                                     

AMI/03/FSRDC/PIP/01/20

Pays 

République Démocratique du Congo

Source de financement          

Banque Mondiale (P149233),

Date de publication                

13 janvier 2020

Date de clôture                       

27 janvier 2020

 

 

I.       CONTEXTE

Pour contribuer à la réponse à l’épidémie de Maladie à Virus Ebola (MVE) qui a été déclarée comme une « urgence de santé publique de portée internationale » par l’Organisation Mondiale de la Santé, le 17 juillet 2019, la Banque Mondiale a mis à la disposition du Gouvernement une provision de 50 millions de dollars de la Composante CERC du Projet PEQPESU.

Ce financement de 50 millions de dollars américains sera mis à la disposition du Fonds Social de la RDC (FSRDC) pour mettre en œuvre les travaux communautaires (THIMO), visant au moins 100 000 pauvres et vulnérables, dans le cadre du pilier « soutien aux communautés affectées par Ebola » de la Stratégie Intégrée de Réponse à la MVE, et pour lequel le FSRDC a été désigné chef de file.

Ce programme THIMO sera mis en œuvre dans toutes les zones de santé directement affectées par la MVE (au moins un décès confirmé), afin d’améliorer les infrastructures publiques des localités des bénéficiaires, en privilégiant les travaux qui répondent à la fois aux besoins élémentaires des communautés et à ceux des équipes de santé publique.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Réponse Sociale à la Maladie à Virus EBOLA « PRSMVE »  par le FSRDC pour 18 mois, il est prévu d’intégrer au sein de l’équipe dédiée, les staffs ci-dessous qui seront basé à Goma :

1.   Chargé des Opérations

2.   Ingénieur en chef

3.   Spécialiste en Passation des Marchés

4.   Expert en Suivi et Evaluation

5.   Spécialiste en Sauvegarde environnementale

II.     OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D'INTERET  

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d'identifier des personnes répondant aux profils exigés pour occuper les postes ci-dessus, au sein de l'équipe du Projet sous la gestion du FSRDC.

III.    PROFILS DES CANDIDATS ET ATTRIBUTIONS

Les profils et attributions pour ces postes sont contenus dans les termes de références relatifs à chaque poste et disponibles sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus à l'adresse du Fonds Social de la RDC reprises ci-dessous:

-       Coordination Générale du Fonds Social de la RDC : Sise au n°11, Avenue Colonel Lukusa ; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa / Gombe;

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes du lundi au vendredi, de 9 heures à 16 heures locales (TU +1).

IV.    MEHTODE DE RECRUTEMENT

Le recrutement se fera selon la méthode de sélection des Consultants Individuels par mise en concurrence ouverte définie à la Section 7 du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant de la Banque mondiale le financement de programmes d’investissement » du mois de juillet 2016, version révisée Aout 2018 »

Pour chaque poste, le Consultant sera recruté sur la base de ses qualifications académiques, de son expérience professionnelle pertinente et de sa capacité à réaliser la mission.

Les étapes du recrutement sont les suivantes : (i) comparaison des dossiers de candidature et (ii) entretien.

Chaque candidat devra fournir :

(i)        un curriculum vitae (3 pages maximum et en PDF), comprenant deux références que le Programme peut contacter et

(ii)      une lettre de motivation (3 pages maximum et en PDF) précisant (a) la formation utile, (b) l’expérience pertinente, (c) la valeur ajoutée apportée par le candidat face aux défis de la préparation du Programme et (d) la disponibilité immédiate du candidat et (e) sa compréhension des conditions de la mission proposée. Le non-respect de ces dispositions entraînera le rejet de la candidature.

Les preuves du niveau d’instruction et de l’expérience seront exigées de tout candidat présélectionné avant son entretien.  Les certificats et diplômes ne doivent pas être joints au dossier de candidature.

A envoyer avant le 27 janvier 2020 à minuit (heure locale), à l’adresse suivante : 11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe République Démocratique du Congo ; E-mail: fondsocialrdc@fondsocial.cd et fondsocialrdc@yahoo.fr), avec en objet le titre du poste, le nom du candidat et les deux pièces jointes

Les courriers doivent être adressés à l’attention de Monsieur le  Coordonnateur Général du Fonds Social de la RDC « FSRDC » à l’adresse suivante :

11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe

République Démocratique du Congo

Tél : +243 999305 217

E-mail: fondsocialrdc@fondsocial.cd et

fondsocialrdc@yahoo.fr

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AUX POSTES DU PERSONNEL DEDIES AU PROJET PRSMVE. (5 postes)

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Projet de Réponse Sociale à la Crise de la Maladie à Virus Ebola « PRSMVE » - CERC PEQPESU

AVIS A MANIFESTATION INTERET

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AUX POSTES DU PERSONNEL DEDIES AU PROJET PRSMVE.

 

N° avis                                     

AMI/03/FSRDC/PIP/01/20

Pays 

République Démocratique du Congo

Source de financement          

Banque Mondiale (P149233),

Date de publication                

13 janvier 2020

Date de clôture                       

27 janvier 2020

 

 

I.       CONTEXTE

Pour contribuer à la réponse à l’épidémie de Maladie à Virus Ebola (MVE) qui a été déclarée comme une « urgence de santé publique de portée internationale » par l’Organisation Mondiale de la Santé, le 17 juillet 2019, la Banque Mondiale a mis à la disposition du Gouvernement une provision de 50 millions de dollars de la Composante CERC du Projet PEQPESU.

Ce financement de 50 millions de dollars américains sera mis à la disposition du Fonds Social de la RDC (FSRDC) pour mettre en œuvre les travaux communautaires (THIMO), visant au moins 100 000 pauvres et vulnérables, dans le cadre du pilier « soutien aux communautés affectées par Ebola » de la Stratégie Intégrée de Réponse à la MVE, et pour lequel le FSRDC a été désigné chef de file.

Ce programme THIMO sera mis en œuvre dans toutes les zones de santé directement affectées par la MVE (au moins un décès confirmé), afin d’améliorer les infrastructures publiques des localités des bénéficiaires, en privilégiant les travaux qui répondent à la fois aux besoins élémentaires des communautés et à ceux des équipes de santé publique.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Réponse Sociale à la Maladie à Virus EBOLA « PRSMVE »  par le FSRDC pour 18 mois, il est prévu d’intégrer au sein de l’équipe dédiée, les staffs ci-dessous qui seront basé à Goma :

1.   Chargé des Opérations

2.   Ingénieur en chef

3.   Spécialiste en Passation des Marchés

4.   Expert en Suivi et Evaluation

5.   Spécialiste en Sauvegarde environnementale

II.     OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D'INTERET  

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d'identifier des personnes répondant aux profils exigés pour occuper les postes ci-dessus, au sein de l'équipe du Projet sous la gestion du FSRDC.

III.    PROFILS DES CANDIDATS ET ATTRIBUTIONS

Les profils et attributions pour ces postes sont contenus dans les termes de références relatifs à chaque poste et disponibles sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus à l'adresse du Fonds Social de la RDC reprises ci-dessous:

-       Coordination Générale du Fonds Social de la RDC : Sise au n°11, Avenue Colonel Lukusa ; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa / Gombe;

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes du lundi au vendredi, de 9 heures à 16 heures locales (TU +1).

IV.    MEHTODE DE RECRUTEMENT

Le recrutement se fera selon la méthode de sélection des Consultants Individuels par mise en concurrence ouverte définie à la Section 7 du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant de la Banque mondiale le financement de programmes d’investissement » du mois de juillet 2016, version révisée Aout 2018 »

Pour chaque poste, le Consultant sera recruté sur la base de ses qualifications académiques, de son expérience professionnelle pertinente et de sa capacité à réaliser la mission.

Les étapes du recrutement sont les suivantes : (i) comparaison des dossiers de candidature et (ii) entretien.

Chaque candidat devra fournir :

(i)        un curriculum vitae (3 pages maximum et en PDF), comprenant deux références que le Programme peut contacter et

(ii)      une lettre de motivation (3 pages maximum et en PDF) précisant (a) la formation utile, (b) l’expérience pertinente, (c) la valeur ajoutée apportée par le candidat face aux défis de la préparation du Programme et (d) la disponibilité immédiate du candidat et (e) sa compréhension des conditions de la mission proposée. Le non-respect de ces dispositions entraînera le rejet de la candidature.

Les preuves du niveau d’instruction et de l’expérience seront exigées de tout candidat présélectionné avant son entretien.  Les certificats et diplômes ne doivent pas être joints au dossier de candidature.

A envoyer avant le 27 janvier 2020 à minuit (heure locale), à l’adresse suivante : 11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe République Démocratique du Congo ; E-mail: fondsocialrdc@fondsocial.cd et fondsocialrdc@yahoo.fr), avec en objet le titre du poste, le nom du candidat et les deux pièces jointes

Les courriers doivent être adressés à l’attention de Monsieur le  Coordonnateur Général du Fonds Social de la RDC « FSRDC » à l’adresse suivante :

11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe

République Démocratique du Congo

Tél : +243 999305 217

E-mail: fondsocialrdc@fondsocial.cd et

fondsocialrdc@yahoo.fr

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AU POSTE DU SPECIALISTE EN VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE « VBG ».

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Projet de Réponse Sociale à la Crise de la Maladie à Virus Ebola « PRSMVE » - CERC PEQPESU

AVIS A MANIFESTATION INTERET

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AU POSTE DU SPECIALISTE EN VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE « VBG ».

 

N° avis                                     

AMI/02/FSRDC/PIP/01/20

Pays 

République Démocratique du Congo

Source de financement          

Banque Mondiale (P149233),

Date de publication                

06 janvier 2020

Date de clôture                       

20 janvier 2020

I.       CONTEXTE

Pour contribuer à la réponse à l’épidémie de la Maladie à Virus Ebola (MVE) qui a été déclarée comme une « urgence de santé publique de portée internationale » par l’Organisation Mondiale de la Santé, le 17 juillet 2019, la Banque Mondiale a mis à la disposition du Gouvernement une provision de 50 millions de dollars de la Composante CERC du Projet PEQPESU.

Ce financement de 50 millions de dollars américains sera mis à la disposition du Fonds Social de la RDC (FSRDC) pour mettre en œuvre les travaux communautaires (THIMO), visant au moins 100 000 pauvres et vulnérables, dans le cadre du pilier « soutien aux communautés affectées par Ebola » de la Stratégie Intégrée de Réponse à la MVE, et pour lequel le FSRDC a été désigné chef de file.

Ce programme THIMO sera mis en œuvre dans toutes les zones de santé directement affectées par la MVE (au moins un décès confirmé), afin d’améliorer les infrastructures publiques des localités des bénéficiaires, en privilégiant les travaux qui répondent à la fois aux besoins élémentaires des communautés et à ceux des équipes de santé publique.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Réponse Sociale à la Maladie à Virus EBOLA « PRSMVE »  par le FSRDC pour 18 mois, il est prévu d’intégrer au sein de l’équipe dédiée, un Spécialiste en violences basées sur le genre « VBG » qui sera basé à Goma et dont le mandat et le profil sont décrits ci-après.

II.     OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D'INTERET  

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d'identifier des personnes répondant aux profils exigés pour occuper le poste du SPECIALISTE EN VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE « VBG »   au sein de l'équipe du Projet sous la gestion du FSRDC.  Ce Consultant aura comme mission de veiller à la prise en compte des questions liées aux VBG, y compris l’exploitation et abus sexuels (EAS) et le harcèlement sexuel (HS), dans la mise en œuvre de toutes les activités du Projet.

III.    PROFILS DES CANDIDATS ET ATTRIBUTIONS

Le candidat recherché doit présenter le profil suivant :

a)   Avoir un Diplôme de Bac +5 ou équivalent, en médecine humaine, en sciences sociales, en droit ou toute autre discipline similaire ;

b)   Disposer d’au moins 8 années d’expérience professionnelle globale ;

c)   Avoir au moins 5 ans d’expérience dans la supervision des activités de prévention et lutte contre les VBG ;

d)   Avoir au moins cinq ans d’expérience dans la conduite des campagnes de sensibilisation sur les droits des femmes, l’égalité de sexe, les VBG, et/ou la santé de la reproduction, serait un atout ;

e)   Avoir une excellente connaissance des principes directeurs et éthiques qui gouvernent le travail avec les survivant(e)s de VBG et des bonnes pratiques dans la mise en œuvre des activités de prévention et lutte contre les VBG ;

f)     Disposer d’une bonne expérience des méthodes de collecte et d’analyse des données sur les VBG ;

g)   Avoir des connaissances des politiques de sauvegardes environnementales et sociales de la Banque mondiale ;

h)   Avoir des capacités dans l’analyse situationnelle des problématiques liées aux VBG ;

i)     Avoir une bonne connaissance de la législation nationale en matière de VBG ;

j)     Avoir une excellente maîtrise du français et une bonne capacité de rédaction des rapports ; et

k)   Avoir une bonne maîtrise des outils informatiques (traitement de textes, tableurs, Internet et intranet, etc.).

 

Ce profil et autres attributions pour ce poste sont contenus dans les termes de références y relatifs et disponibles sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus à l'adresse du Fonds Social de la RDC reprises ci-dessous:

-       Coordination Générale du Fonds Social de la RDC : Sise au n°11, Avenue Colonel Lukusa ; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa / Gombe;

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes du lundi au vendredi, de 9 heures à 16 heures locales (TU +1).

IV.    MEHTODE DE RECRUTEMENT

Le recrutement se fera selon la méthode de sélection des Consultants Individuels par mise en concurrence ouverte définie à la Section 7 du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant de la Banque mondiale le financement de programmes d’investissement » du mois de juillet 2016, version révisée Aout 2018 »

Le Consultant sera recruté sur la base de ses qualifications académiques, de son expérience professionnelle pertinente et de sa capacité à réaliser la mission.

Les étapes du recrutement sont les suivantes : (i) comparaison des dossiers de candidature et (ii) entretien.

Chaque candidat devra fournir :

(i)        un curriculum vitae (3 pages maximum et en PDF), comprenant deux références que le Programme peut contacter et

(ii)      une lettre de motivation (3 pages maximum et en PDF) précisant (a) la formation utile, (b) l’expérience pertinente, (c) la valeur ajoutée apportée par le candidat face aux défis de la préparation du Programme et (d) la disponibilité immédiate du candidat et (e) sa compréhension des conditions de la mission proposée. Le non-respect de ces dispositions entraînera le rejet de la candidature.

Les preuves du niveau d’instruction et de l’expérience seront exigées de tout candidat présélectionné avant son entretien.  Les certificats et diplômes ne doivent pas être joints au dossier de candidature.

A envoyer avant le 20 janvier 2020 à minuit (heure locale), à l’adresse suivante : 11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe République Démocratique du Congo ; E-mail: fondsocialrdc@fondsocial.cd et fondsocialrdc@yahoo.fr), avec en objet le titre du poste «  DU SPECIALISTE EN VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE « VBG » », le nom du candidat et les deux pièces jointes

Les courriers doivent être adressés à l’attention de Monsieur le  Coordonnateur Général du Fonds Social de la RDC « FSRDC » à l’adresse suivante :

11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe

République Démocratique du Congo

Tél : +243 999305 217

E-mail: fondsocialrdc@fondsocial.cd et

fondsocialrdc@yahoo.fr

Villes ou Province de Travail

Goma

Dead-Line

2020-01-20

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AU POSTE DE RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER « RAF ».

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Projet de Réponse Sociale à la Crise de la Maladie à Virus Ebola « PRSMVE » - CERC PEQPESU

 

AVIS A MANIFESTATION INTERET

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AU POSTE DE RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER «  RAF ».

 

N° avis                                     

AMI/01/FSRDC/PRSMVE/12/18

Pays 

République Démocratique du Congo

Source de financement          

Banque Mondiale « P149233 »,

Date de publication                

27 décembre 2019

Date de clôture                       

13 janvier 2020

 

 

I.       CONTEXTE

 

Pour contribuer à la réponse à l’épidémie de la Maladie à Virus Ebola (MVE) qui a été déclarée comme une « urgence de santé publique de portée internationale » par l’Organisation Mondiale de la Santé, le 17 juillet 2019, la Banque Mondiale a mis à la disposition du Gouvernement une provision de 50 millions de dollars de la Composante CERC du Projet PEQPESU.

Ce financement de 50 millions de dollars américains sera mis à la disposition du Fonds Social de la RDC (FSRDC) pour mettre en œuvre les travaux communautaires (THIMO), visant au moins 100 000 pauvres et vulnérables, dans le cadre du pilier « soutien aux communautés affectées par Ebola » de la Stratégie Intégrée de Réponse à la MVE, et pour lequel le FSRDC a été désigné chef de file.

Ce programme THIMO sera mis en œuvre dans toutes les zones de santé directement affectées par la MVE (au moins un décès confirmé), afin d’améliorer les infrastructures publiques des localités des bénéficiaires, en privilégiant les travaux qui répondent à la fois aux besoins élémentaires des communautés et à ceux des équipes de santé publique.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Réponse Sociale à la Crise de la Maladie à Virus EBOLA « PRSMVE »  par le FSRDC pour 18 mois, il est prévu d’intégrer au sein de l’équipe dédiée, un Responsable Administratif, Financier « RAF » qui sera basé à Kinshasa et dont le mandat et le profil sont décrits ci-après.

II.     OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D'INTERET

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d'identifier des personnes répondant aux profils exigés pour occuper le poste du RESPONSBLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER « RAF »  au sein de l'équipe du Projet sous la gestion du FSRDC.  Ce Consultant aura comme mission d’assurer la gestion administrative, financière et comptable du Projet, conformément aux procédures en vigueur en matière de gestion financière des projets financés par la Banque Mondiale.

III.    PROFILS DES CANDIDATS ET ATTRIBUTIONS

Le candidat recherché doit présenter le profil suivant :

a)   Etre titulaire d’un diplôme universitaire (ou supérieur) de niveau minimum licence (maîtrise) ou équivalent (MSTCF, DESCF/DSCG, DESS, etc) en comptabilité, sciences économiques et financières ou toute autre discipline équivalente d’une institution connue (diplôme d’une école de commerce de réputation par exemple).

b)   Un diplôme professionnel supérieur en comptabilité du type Expert-Comptable (CPA, DEC, ACCA, ACA, etc) reconnu par un ordre professionnel comptable international, et ou de même qu’un diplôme en gestion de projet de développement serait un atout

c)   Justifier d’une expérience professionnelle d’au moins (10) ans en gestion administrative et financière dans une entreprise privée, dans les projets de développement, ou autre expérience professionnelle jugée équivalente (en cabinet d’audit et d’expertise comptable) dont au moins 5 ans à des postes de responsabilité (Directeur comptable, Directeur Administratif et Financier, Contrôleur de gestion, Auditeur Manager, etc.).

d)   La connaissance des règles et procédures de la Banque mondiale (comptabilité, budget, procédures de décaissement, passation des marchés, etc.) serait un atout ;

e)   Une expérience pratique d’au moins trois (03) ans dans les domaines de gestion administrative, comptable et financière de structures financées par les Bailleurs de fonds internationaux (UE, IDA/Banque Mondiale, BAD, DFID, les Agences de l’ONU) serait un atout;

f)     Une expérience et une connaissance approfondie de la gestion financière publique  serait un atout;

g)   avoir une maîtrise complète des outils informatisés de gestion financière et de systèmes comptables tels que  TOMPRO;

h)   avoir une bonne connaissance informatique des logiciels bureautiques (Word, Excel, Power Point, internet Explorer, et autres outils de communication);

i)     Avoir d’excellentes compétences en gestion d’équipe;

j)     Une expérience en matière d’audit interne, des systèmes et procédures de contrôle interne aussi bien la capacité d’évaluer de tels systèmes et de faire des recommandations afin de corriger d’éventuelles insuffisances serait un atout;

k)   Faire montre d’une expérience dans la préparation et l’analyse des états financiers, y compris ceux qui font la liaison entre les informations financières et non-financières ;

l)     Avoir la capacité d’analyser l’impact des réserves éventuelles et des insuffisances mentionnées dans les rapports de contrôle interne ;

m) Avoir la capacité de travailler au sein d’une équipe multidisciplinaire et à traiter des questions difficiles et complexes avec des cadres de hauts niveaux.

n)   Parler et écrire parfaitement le français et avoir de bonnes connaissances de l’anglais (écrit et parlé).

o)   Bonne probité morale.

 

Ce profil et autres attributions pour ce poste sont contenus dans les termes de références y relatifs et disponibles sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus à l'adresse du Fonds Social de la RDC reprises ci-dessous:

-       Coordination Générale du Fonds Social de la RDC : Sise au n°11, Avenue Colonel Lukusa ; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa / Gombe;

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes du lundi au vendredi, de 9 heures à 16 heures locales (TU +1).

IV.    METHODE DE RECRUTEMENT

Le recrutement se fera selon la méthode de sélection des Consultants Individuels par mise en concurrence ouverte définie à la Section 7 du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant de la Banque mondiale le financement de programmes d’investissement » du mois de juillet 2016, version révisée Aout 2018 »

 

Le Consultant sera recruté sur la base de ses qualifications académiques, de son expérience professionnelle pertinente et de sa capacité à réaliser la mission.

Les étapes du recrutement sont les suivantes : (i) comparaison des dossiers de candidature et (ii) entretien.

Chaque candidat devra fournir :

(i)        un curriculum vitae (3 pages maximum et en PDF), comprenant deux personne de référence que le Projet peut contacter et

(ii)      une lettre de motivation (3 pages maximum et en PDF) précisant (a) la formation utile, (b) l’expérience pertinente, (c) la valeur ajoutée apportée par le candidat face aux défis de la préparation du projet et (d) la disponibilité immédiate du candidat et (e) sa compréhension des conditions de la mission proposée. Le non-respect de ces dispositions entraînera le rejet de la candidature.

Les preuves du niveau d’instruction et de l’expérience seront exigées de tout candidat présélectionné avant son entretien.  Les certificats et diplômes ne doivent pas être joints au dossier de candidature.

A envoyer avant le 13 janvier 2020 à minuit (heure locale), à l’adresse suivante : 11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe République Démocratique du Congo ; E-mail: fondsocialrdc@fondsocial.cd et fondsocialrdc@yahoo.fr), avec en objet le titre du poste «  Responsable Administratif et Financier », le nom du candidat et les deux pièces jointes

Les courriers doivent être adressés à l’attention de Monsieur le  Coordonnateur Général du Fonds Social de la RDC « FSRDC » à l’adresse suivante :

11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe

République Démocratique du Congo

Tél : +243 999305 217

E-mail: fondsocialrdc@fondsocial.cd et

fondsocialrdc@yahoo.fr

 

Villes ou Province de Travail

Kinshasa

Dead-Line

2020-01-13

DEUX CHARGES DE PASSATION DES MARCHES

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

PROJET DE PREVENTION ET REPONSE AUX VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE

 « PRVBG »

 

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

RECRUTEMENT DE DEUX CHARGES DE PASSATION DES MARCHES   DU PROJET PRVBG POUR LE TANGANYIKA ET LE MANIEMA

(Un Chargé de Passation des Marchés par province)

N° avis:

AMI/16/FSRDC/PRVBG/11/19

Pays :

République Démocratique du Congo

Date de publication:

28 Novembre 2019

Date de clôture:

12  Décembre 2019

 

I.          CONTEXTE

 

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et la Banque Mondiale ont convenu de la mise en œuvre du Projet de Prévention et de Réponse aux Violences Basées sur le Genre (PRVBG) en RDC. La mise en œuvre du projet s’étalera sur cinq ans dans quatre (4) provinces dont le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Maniema et le Tanganyika.

Les objectifs du projet sont d’améliorer, dans les zones de santé ciblées : (i) la participation à des programmes de prévention des VBG et (ii) l’utilisation des services multisectoriels de réponse de la part des survivantes de VBG ; et (iii) dans l’éventualité d’une crise ou urgence éligible, apporter un appui immédiat et une réponse effective à ladite crise ou urgence.

Le Projet est constitué de quatre composantes : (i) Composante 1 : Prévention des violences basées sur le genre et soutien intégré aux survivantes au niveau communautaire ; (ii) Composante 2 : Réponse à la violence basée sur le genre ; (iii) Composante 3 : Soutien à l’élaboration des politiques, à la gestion de projet et au suivi et à l’évaluation ; et (iv) Composante 4 : Intervention d’urgence.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, le FSRDC a l’intention d’utiliser une partie de ce financement pour les paiements de services de deux Chargés de Passation des Marchés    du Projet PRVBG qui seront basés respectivement à Kindu et à Kalemie.

 

II.        OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D'INTERET  

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d’identifier les candidatures et de recruter deux personnes répondant au profil exigé ci-dessous, au sein de l’équipe du projet et qui auront pour mission principale de gérer la passation des marchés conformément au règlement de passation des marchés pour les emprunteurs sollicitant le financement de projets d’investissement (FPI) de la Banque Mondiale, aux Accords de financement et au Manuel des procédures du Projet.

III.       PROFIL DES CANDIDAT(E)S ET CONSTITUTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Les Consultant(e)s répondant au profil recherché, doivent avoir :

-       Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures (Bac + 3 ans minimum) ;

-       Avoir une expérience avérée à un poste de passation des marchés dans un projet financé par un bailleur des fonds international ou dans le secteur public ou privé au cours des 3 dernières années. L’expérience en passation des marchés dans un Projet sur financement Banque Mondiale/Banque Africaine de Développement serait un atout majeur ;

-       Avoir une bonne maîtrise des manuels de procédures et des plans de passation des marchés ;

-       Avoir réalisé avec succès le cours en ligne de certification en passation des marchés publics serait un atout majeur ;

-       Avoir une intégrité professionnelle et des aptitudes à travailler en équipe ;

-       Avoir un sens des relations humaines.

Les termes de références y relatifs sont disponibles sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus à l’adresse du Fonds Social de la RDC reprise ci-dessous.

Les Consultant(e)s seront sélectionné(e)s selon la méthode de consultant individuel telle que définie dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI), édition de juillet 2016, révisée en novembre 2017 et août 2018 ».

 

Le Fonds Social de la RDC invite les candidat(e)s intéressé(e)s à manifester leur intérêt en précisant le numéro et l’intitulé de l’AMI, la province de préférence et en indiquant qu’ils (elles) sont qualifié(e)s pour exécuter les prestations requises et justifier de l’expérience et des connaissances avérées dans le domaine concerné.

 

Les candidatures féminines répondant au profil recherché sont vivement encouragées.

Le dossier de candidature comprendra les éléments suivants :

(i)         Une lettre de manifestation d’intérêt ;

(ii)       Un CV détaillé mis à jour, mettant l’accent sur l’expérience pertinente pour le poste ;

(iii)      Attestations des services rendus ou les copies de contrats des expériences renseignées ;

(iv)      Des copies des diplômes obtenus ;

NB : L’absence d’un des éléments ci-dessous dans le dossier de candidature peut constituer un motif de rejet. 

 

 

IV.       ADRESSE

Adressez le courrier à : Monsieur le Coordonnateur Général du Fonds Social de la RDC « FSRDC » à l’adresse ci-dessous au plus tard le 12 Décembre 2019 à 16H00.

 

VILLE

Adresse

Kinshasa

n°11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe

République Démocratique du Congo

Tél : +243 999 305 148

E-mail: recrutement@fondsocial.cd

Fait à Kinshasa, le 27 Novembre 2019

Ruphin BO-ELONGO KIMUEMUE

Coordonnateur Général

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET RECRUTEMENT D’UN ASSISTANT EN SUIVI – EVALUATION DU PROJET PRVBG AU SUD KIVU

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

PROJET DE PREVENTION ET REPONSE AUX VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE EN RDC

 « PRVBG »

 

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

RECRUTEMENT D’UN ASSISTANT EN SUIVI – EVALUATION DU PROJET PRVBG AU SUD KIVU

N° avis:

AMI/11/FSRDC/PRVBG/06/19

Pays :

République Démocratique du Congo

Date de publication:

26  Juin 2019

Date de clôture:

10  Juillet 2019

 

I.          CONTEXTE

 

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et la Banque Mondiale ont convenu de la mise en œuvre du Projet de Prévention et de Réponse aux Violences Basées sur le Genre (PRVBG) en RDC. La mise en œuvre du projet s’étalera sur cinq ans dans quatre (4) provinces dont le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Maniema et le Tanganyika.

Les objectifs du projet sont d’améliorer, dans les zones de santé ciblées : (i) la participation à des programmes de prévention des VBG et (ii) l’utilisation des services multisectoriels de réponse de la part des survivantes de VBG ; et (iii) dans l’éventualité d’une crise ou urgence éligible, apporter un appui immédiat et une réponse effective à ladite crise ou urgence.

Le Projet est constitué de quatre composantes : (i) Composante 1 : Prévention des violences basées sur le genre et soutien intégré aux survivantes au niveau communautaire ; (ii) Composante 2 : Réponse à la violence basée sur le genre ; (iii) Composante 3 : Soutien à l’élaboration des politiques, à la gestion de projet et au suivi et à l’évaluation ; et (iv) Composante 4 : Intervention d’urgence.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, le FSRDC a l’intention d’utiliser une partie de ce financement pour les paiements de services de l’assistant en suivi évaluation du Projet qui sera basé à Bukavu.

 

II.        OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D'INTERET  

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d’identifier les candidatures et de recruter une personne répondant au profil exigé ci-dessous, au sein de l’équipe du projet et qui aura pour mission de collecter et de traiter les données du Projet au niveau de l'antenne du Sud-Kivu afin de renseigner les indicateurs repris dans le cadre de résultats et d'en évaluer l'impact en collaboration avec le Spécialiste en en suivi- évaluation basé à la coordination générale

III.       PROFIL DES CANDIDATS ET CONSTITUTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le Consultant répondant au profil recherché, doit avoir :

  • Au minimum un diplôme équivalent à la Licence (Bac+5) en en Economie, Statistique, Démographie, santé publique, sciences sociales ou autre domaine connexe ;
  • Minimum 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de Suivi‐Evaluation des projets / programmes, notamment des programmes VBG ou de protection ;
  • Une bonne expérience professionnelle spécifiquement dans la collecte et gestion des données VBG, y compris une maitrise du traitement sûr et éthique des données VBG est un atout ;
  • Expérience du travail dans les programmes humanitaires et / ou de relèvement rapide, en particulier dans les programmes VBG et protection ;
  • Bonnes connaissances et expérience confirmée du suivi, de l'évaluation, de l'apprentissage, y compris des approches participatives ;
  • Pensée conceptuelle, critique et analytique bien développée avec la capacité de transmettre des informations complexes d'une manière simple et intéressante et de les influencer vers un public plus large.
  • Aptitude avérée à travailler de manière créative, innovante et efficace avec une supervision directe limitée, en prenant des initiatives.
  • Excellente capacité de planification et d'organisation avec la capacité de gérer des tâches complexes par rapport aux délais convenus ;

 

Les termes de référence y relatifs sont disponibles ici sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus à l’adresse du Fonds Social de la RDC reprise ci-dessous.

Le(la) Consultant(e) sera sélectionné(e) selon la méthode de consultant individuel telle que définie dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI), édition de juillet 2016, révisée en novembre 2017 et août 2018 ».

 

Le Fonds Social de la RDC invite les candidats intéressés à manifester leur intérêt en précisant le numéro et l’intitulé de l’AMI et en indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les prestations requises et justifier de l’expérience et des connaissances avérées dans le domaine concerné.

 

Les candidatures féminines répondant au profil recherché sont vivement encouragées.

Le dossier de candidature comprendra les éléments suivants :

  1. Une lettre de manifestation d’intérêt ;
  2. Un CV détaillé mis à jour, mettant l’accent sur l’expérience pertinente pour le poste ;
  3. Attestations des services rendus ou les copies de contrats des expériences renseignées ;
  4. Des copies des diplômes obtenus ;

IV.       ADRESSE

Adressez le courrier à : Monsieur le Coordonnateur Général du Fonds Social de la RDC « FSRDC » à l’adresse ci-dessous au plus tard le 10 Juillet 2019 à 16H00.

 

VILLE

Adresse

Kinshasa

N°11, Avenue Lukusa; Immeuble ex. CEI, à Kinshasa/Gombe

République Démocratique du Congo

Tél : +243 999 305 148

E-mail: recrutement@fondsocial.cd

 

Fait à Kinshasa, le 25 Juillet 2019

Ruphin BO-ELONGO KIMUEMUE

Coordonnateur Général

Villes ou Province de Travail

Sud-Kivu

Dead-Line

2019-08-01